Monday, 15 April 2013

Evaluer le potentiel d'éco-mobilité d'un bâtiment

L'association Effinergie propose, en libre accès, un outil qui permet d'estimer le « potentiel d'éco-mobilité » d’un bâtiment. Ce potentiel correspond aux consommations d’énergie engendrées par les déplacements des utilisateurs de ce bâtiment et, lors de l'évaluation de la performance énergétique d'un bâtiment, ces consommations sont également à prendre en compte.

Les usages de l’énergie réglementés par le Code de la Construction et de l’Habitation ne représentent qu’une partie de la consommation totale d’énergie. Celle-ci recouvre également les consommations d’énergie liées :
  • aux usages mobiliers,
  • à la mise à disposition des matériaux et des équipements utilisés (énergie grise),
  • et aux déplacements des habitants.
Pour un bâtiment BBC-Effinergie, ces trois postes de consommations sont du même ordre de grandeur que les consommations d’énergie liées aux 5 usages réglementés (chauffage, eau chaude, ventilation, éclairage, climatisation, auxiliaires).

Le Collectif Effinergie travaille donc à prendre en compte l’ensemble de ces consommations d’énergie.

Dans cet objectif, Effinergie a développé en partenariat avec le CSTB, l’association Qualitel et avec le soutien financier de la Caisse des Dépôts cet outil Effinergie Ecomobilité. Il vise à faire prendre conscience de l’importance des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les déplacements des utilisateurs d’un bâtiment.

Le calcul des déplacements est restreint à celui des occupants du bâtiment dans leur mobilité quotidienne et locale. La mobilité à longue distance, définie dans un rayon supérieure à 80 km, n’est donc pas prise en compte dans le calcul des impacts.

Il intègre des données génériques si l’utilisateur ne dispose pas de données plus précises. A l’inverse, celles-ci peuvent être spécifiées par l’utilisateur.

L’outil propose également de saisir des données qualitatives non prises en compte dans le calcul. Ces informations permettront par la suite de faire évoluer la méthode de calcul et de rendre l’outil plus robuste.

Le modèle de calcul proposé s’appui sur le schéma suivant.


Le formulaire permet de saisir les informations concernant le bâtiment, les occupants et le contexte d’implantation du bâtiment dans son environnement.

Les différentes étapes de saisies sont réparties selon les quatre thèmes suivants :
  • Le contexte urbain et les réseaux de transport existants.
  • Le bâtiment d’étude et sa parcelle.
  • Les occupants.
  • Les distances vers les destinations clefs.

Patrice


-

No comments: