Monday, 4 June 2012

Performances énergétiques dans le tertiaire : l’apprentissage des occupants est l’enjeu majeur

La maîtrise des consommations d’énergie dans les locaux d’activité tertiaire est devenue un enjeu majeur, à la croisée des objectifs du Grenelle de l’Environnement et des stratégies des entreprises pour réduire leurs charges. La tendance est à l’automatisation et à la centralisation des systèmes de chauffage, de ventilation et d’éclairage.

Les normes de type HQE (Haute Qualité Environnementale) ou BBC (Bâtiment Basse Consommation) sont la traduction technique de ces objectifs et concourent à la diffusion de dispositifs de gestion automatisés.

L’enquête menée par le CREDOC et EDF R&D montre que cette diffusion est encore limitée et intéresse des profils d’entreprises spécifiques, principalement des grandes entreprises investissant dans le développement durable autant pour des raisons d’affichage que pour des raisons d’économies de charge.


Cette mutation technologique a des conséquences profondes sur le mode d’occupation des bâtiments par les salariés. Les usagers doivent respecter des normes d’utilisation imposées, comme la non-ouverture des fenêtres. Mais les comportements ne s’adaptent pas d’emblée à ces normes en raison d’un déficit d’apprentissage aux nouveaux dispositifs, qui peut constituer un frein important à l’atteinte des objectifs de performance.

La maîtrise de la consommation d’énergie dans les entreprises ne peut passer uniquement par une approche technologique de la performance énergétique.


Bonnes lecture/reflexion sur le « tout technologique ».

Christophe


-

No comments: