Monday, 23 January 2012

Ces milliards de subventions aux énergies fossiles

"La maison est en feu, et pour éteindre l'incendie, nous jetons des seaux... d'essence."

C'est par ces mots que Damian Carrington, journaliste au Guardian, pointe l'un des pires paradoxes de nos politiques en matière de lutte contre le changement climatique : les énergies fossiles, responsables de larges émissions de gaz à effet de serre, reçoivent un soutien financier tant substantiel que discret de la part des gouvernements, les rendant artificiellement bon marché et encourageant leur usage.


Au contraire, les énergies renouvelables font le plein de promesses mais beaucoup moins de financements. Au final, le pétrole, le gaz et le charbon s'avèrent 500 % plus subventionnés que l'éolien, le solaire ou la biomasse.

A l'appui de cette démonstration, le quotidien britannique s'est livré à un exercice de collecte de données et de réalisation d'infographies fort intéressant — domaine dans lequel il excelle.


Bonne lecture,

Valéry


-

No comments: