Monday, 18 July 2011

DEEE : en 2010, moins de 1 % sont reconditionnés !

De loin, la démarche la plus efficace pour réduire l’empreinte écologique des équipements électriques et électroniques (EEE). le reconditionnement est aussi la plus intéressante pour toute une frange de la population qui ne cherche pas ou ne peut pas acheter des équipements neufs.

Bref, le marché de l’occasion de qualité (matériel reconditionné) réduit la fracture numérique.

Malheureusement, la France ne parvient toujours pas à développer le reconditionnement des équipements. Bien que financée par les consommateurs (éco-taxe), la filière grand publique est gérée par des éco-organismes au service des fabricants. Ces derniers, on s’en doute, privilégient la destruction de matériel en état de marche, plutôt que son reconditionnement.


En 2010, l’éco-organisme français Eco-systèmes a collecté un peu plus de 310 000 tonnes de DEEE, soit 29 millions d’appareils électroménagers et électroniques. C’est 7 millions de plus qu’en 2009.

Malheureusement, à peine plus d'un pourcent des équipements collectés (428.600 appareils) - gros et petit électroménager, écrans de télévisions, ordinateurs - ont été reconditionnés. C'est à peine 0,8 % du total des équipements émis en France la même année.

Lire la suite sur GreenIT.fr, article de Fred Bordage.

En complément, un premier lien à connaître pour tout don (ou achat) solidaire : www.ateliers-du-bocage.com

Durablement,

Cyril


-

No comments: