Monday, 1 November 2010

Performance énergétique des bâtiments : un enjeu majeur !

Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d'énergie en France parmi l'ensemble des secteurs économiques. Il consomme actuellement environ 68 millions de tonnes d'équivalent pétrole, soit 42,5 % de l'énergie finale totale. C'est chaque année plus d'une tonne d'équivalent pétrole consommée par chaque Français. Il génère 123 millions de tonnes de CO2, soit 23 % des émissions nationales. Ces émissions ont augmenté d’environ 15 % depuis 1990. Chaque Français libère ainsi dans l’atmosphère environ deux tonnes de CO2.

La mise en oeuvre à grande échelle du programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments prévu par le Grenelle Environnement réduira durablement les dépenses énergétique et les inégalités qui en découlent, améliorera le pouvoir d'achat des ménages et contribuera à la réduction des émissions de CO2.


Pour répondre aux enjeux liés à ce secteur, Le Ministère de l'écologie, de l'énergie, du DD et de la mer (ouf !) vient de présenter les mesures relatives à l’affichage de la performance énergétique dans les annonces immobilières et à l’amélioration du DPE, obligatoires à compter du 1er janvier prochain.

Viennent également d'être présentées : les mesures de la réglementation thermique " Grenelle Environnement 2012 ".

Ces deux dossiers de présentation sont à télécharger sur le site du ministère :
Dossier sur l'affichage de la performance énergétique dans les annonces immobilières (PDF - 353 Ko)
Présentation de la réglementation thermique "Grenelle Environnement 2012"

Durablement,

Emmanuelle


-

2 comments:

Simon DOSEN said...

En phase de construction (et) ou de rénovation, la qualité de l’enveloppe du bâti est déterminante aussi je vous propose l'utilisation du P.G.I.P.E.


le P.G.I.P.E© (PLAN GENERAL D’INTERVENTION POUR LA PERFORMANCE ENERGETIQUE) et un outil référentiel de suivi et de contrôle de chantier, rappelle les bonnes pratiques et règles des DTU en vigueur et permet à chaque futur intervenant de se situer dans la hiérarchie des actions afin d’apporter sa contribution à l’atteinte des objectifs de confort attendus.
I. La première partie est consacrée au Cahier des Charges.
Après avoir rappelé les objectifs à atteindre en termes de performance énergétique, chaque intervenant présente sa solution, les avis techniques des matériaux proposés, les DTU de référence, les points critiques et cause à effet d’une mauvaise concertation entre les différents corps d’états.

II. La deuxième partie Plan d’Action est consacrée à un travail participatif des futurs intervenants afin de mieux appréhender les besoins des uns et des autres et de hiérarchiser les interventions.


III. La troisième partie est l’élaboration du Planning avec les phases de contrôle thermographique.
La thermographie comme outil de suivi et de contrôle permet aux donneurs d’ordres (architectes, bureaux d’études) ainsi qu’aux artisans d’avoir une réactivité immédiate sur un désordre éventuel constaté, elle est la garantie d’un parfait achèvement et l’assurance d’éviter de nombreux litiges inutiles en laissant une trace objective des différentes interventions.

Olivier said...

Il y a certes des améliorations qui vont dans le bon sens mais on est loin de la coupe aux lèvres !

Il y a des problèmes de sanctions inexistantes pour le non affichage des annonces entre autre !