Monday, 8 November 2010

La crise écologique exige une révolution de l’économie des services

« Pour construire une économie écologique des services, il faut d’abord s’intéresser aux bilans écologiques complets de ces activités. Il apparaît alors que l’immatérialité parfois supposée des services est un mythe. Il pourrait bien en résulter des freins à l’expansion future des services dans l’emploi, dès lors que leurs externalités environnementales seraient internalisées et que l’agriculture et l’industrie seraient réorientées sur une voie non productiviste. Mais ces bilans et prospectives doivent être effectués à un niveau sectoriel plus fin que la trilogie traditionnelle. »


Jean Gadrey, « La crise écologique exige une révolution de l’économie des services », Développement durable et territoire, Points de vue, mis en ligne le 2 septembre 2008.

-

Merci à la Fédération des revues en sciences humaines et sociales pour cette publication sur son site : revues.org


Cyril


-

No comments: