Monday, 19 July 2010

Comment lutter contre les exportations illégales de DEEE ?

Très (très) présents dans tous les bureaux, les DEEE sont des déchets dangereux qu'il convient de traiter (éco)responsablement. En France, comme en Allemagne, les filières existent depuis quelques années mais nécessitent une surveillance constante.

En Allemagne, environ 155 000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) sont exportés principalement vers les pays d'Afrique ou d'Asie. A eux-seuls, téléviseurs et ordinateurs représentent 50 000 tonnes. L'Agence de l'environnement (UBA) propose une série de mesures pour améliorer la surveillance et la traçabilité de ces déchets au fort impact sanitaire et environnemental.

La France est elle aussi concernée par ce trafic. Selon les informations parues sur le site du Figaro le 9 juin dernier, les gendarmes français ont "pour la première fois mis au jour un trafic de déchets électroniques à destination de l'Asie et du Moyen-Orient". De "très nombreuses palettes ainsi que des containers bourrés de téléviseurs et d'ordinateurs prêts à l'exportation ont été découverts". En l'espace de deux ans, "quelque 3000 tonnes de déchets dangereux contenant des gaz ou des métaux toxiques auraient ainsi été expédiés vers l'étranger, en violation flagrante de la réglementation européenne sur l'environnement", souligne l'article.

A lire sur Novethic ici : Allemagne : Comment lutter contre les exportations illégales de DEEE ?


Valéry


-

No comments: